« Manhôru » Un Art de la rue Japonais Méconnu

25 décembre 2018

Art populaire


Quoi de plus banal et disgracieux en France que des plaques d’égout? pourtant………..

Au Japon, les systèmes d’égout modernes ont commencé à apparaître à la fin du 19ème siècle, bien que les preuves de l’ancien système d’égouts remontent à plus de 2 000 ans. Des ingénieurs étrangers ont initié les Japonais aux réseaux d’égout souterrains modernes dotés de points d’accès en surface appelés « manhôru » mot venant de l’anglais « manhole » (trou d’homme). Au début, les plaques d’égout japonaises utilisaient des motifs géométriques similaires à ceux utilisés dans d’autres pays. Dans les années 1980, alors que les communautés situées en dehors des grandes villes du Japon devaient recevoir de nouveaux systèmes d’égouts, les projets de travaux publics rencontrèrent quelques difficultés pour imposer ces plaques en fonte disgracieuses jusqu’à ce qu’un homme eut l’idée de génie de résoudre le problème en cherchant un moyen de rendre esthétiquement appréciés ces systèmes, pour la plupart invisibles: De disgracieuses, ces « bouches d’égouts » vont devenir un fleuron du « street art » et devenir un véritable phénomène culturel au Japon.


Parce que les Japonais élèvent la conception du beau dans tous les aspects de la vie à un nouveau niveau, ces « manhôru » personnalisées ont été bien accueillies, même si elles coûtent plus cher que les génériques. Aujourd’hui, près de 95% des 1 780 municipalités du Japon possèdent leurs propres plaques d’égouts spécialement conçues. Les dessins vont d’images qui évoquent l’identité culturelle, la flore ou la faune d’une région, ainsi que des monuments et des festivals locaux.


Sans surprise, ce phénomène a engendré un autre phénomène: la manhôru mania. Une communauté en ligne, basée au Japon et à l’étranger, s’est développée autour de cet art urbain. Plusieurs blogs et sites Web consacrés aux bouches d’égout fournissent des détails sur les emplacements, leurs thèmes et leurs conceptions.


Il n’existe hélas pas d’ouvrages en langue française, mais c’est avant tout la beauté des motifs et des couleurs qui attirent notre regard et il vous sera donc possible de trouver quelques ouvrages en langue anglaise forts bien illustrés Avec de nombreuses photographies colorées organisées par région, Drainspotting est l’un de ces livres qui vous fera voyager dans un Japon en marge des circuits touristiques traditionnels et vous livrer un document unique relatif à la culture visuelle japonaise contemporaine.

drainspotting 1

drainspotting 2

1468180640685

Cherry-Blossoms-by-Tokyo-Five-550x412

drainspotting-155637

Kumamoto-City-Kumamoto-009

 


 

 

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Zapushudsonius |
Yassandea |
* Une serial découpeuse col... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | YPLM
| classe4e
| classe3e