Brantonne….un forçat du travail!

2 septembre 2018

Art populaire

À l’image de Gourdon pour la série « Angoisse » (entre autres), Brantonne fut sans contexte le chef de file des illustrateurs Français de la science-fiction Française de l’après-guerre. Si l’on se penche d’un peu plus prés sur son abondante production, il sera alors possible de se rendre compte que ce « forçat » du pinceau réalisa, au cour de son existence, des milliers de planches pour diverses revues et collections. Je me rappelle avoir eu la chance d’admirer des planches originales pour la série « Anticipations » chez Fleuve Noir et je peux vous assurer que la beauté des couleurs et l’élégance du trait ne peuvent que forcer l’admiration et le respect. Un homme simple et besogneux qui hélas, reste dans l’ombre de certains dessinateurs au talent plus que discutable. Il a marqué toute une époque, avec son style particulier, et l’un des rares à pouvoir se targuer de posséder une « patte » unique et extraordinaire. La richesse et l’importance de son œuvre exemplaire devraient définitivement sortir du cadre restreint des seuls amateurs qui s’efforcent à faire perdurer la mémoire de ce brillant artiste, pour enfin se faire connaître du grand public et lui accorder ainsi la place qu’il mérite.
L’évocation du seul nom de « Fulguros » me donne des frissons dans le dos, pourtant peu de gens connaissent ce prototype du super-héros à la Française qui à l’instar de « Fantax » reste à tout jamais enfoui dans les recoins les plus obscurs de notre mémoire.
Je viens de parcourir avec une pointe de nostalgie l’album que l’éditeur « Le dernier terrain vague » lui avait consacré en 1983, un hommage comme il se doit tout en image et qui retrace non seulement toute la carrière de ce grand Monsieur, mais nous présente dans une superbe préface d’Yves Frémion un personnage d’une simplicité et d’une bonne humeur rayonnante et qu’il qualifie avec tout le respect que cela comporte « d’illustrateur populaire »
Un personnage phare d’une culture restée trop longtemps dans le domaine du péjoratif.
Et maintenant Sectaires d’une culture un peu trop intello…. Laissez-vous un peu aller, vous verrez que ce n’est pas si mauvais que ça!

 

Brantonne illustrateur

 fulguros 1

fulguros 2

fulguros 3

 

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

2 Réponses à “Brantonne….un forçat du travail!”

  1. Zaïtchick Dit :

    Effectivement, toute une époque où les romans proposaient des couvertures peintes, ce qui leur donne aujourd’hui un chouette cachet. Brantonne, c’est l’époque de la SF à gros boulons, façon Planète interdite.

    Répondre

  2. enquatrimevitesse Dit :

    Toute une époque en effet , mais je crois que nous traversons également une période assez riche!

    Répondre

Laisser un commentaire

Zapushudsonius |
Yassandea |
* Une serial découpeuse col... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | YPLM
| classe4e
| classe3e